Le parcours de visite

Votre visite vous emmène à explorer le seul intérieur médiéval accessible à Guérande ainsi que ses remparts et 2 expositions dont une, temporaire, présentant les collections du musée de Guérande.

De la salle des gardes au potager

Au premier étage, vous serez surpris par l’ambiance chaleureuse qui se dégage de cet intérieur médiéval. Vous constaterez par vous-même cette étrange combinaison architecturale qui allie système défensif et logis. Fenêtres à meneaux, cheminées et coussièges côtoient archères, canonnières et chambre de herse.

Etonnez-vous également de l’épaisseur des murs, de ces étranges marques laissées par les tailleurs de pierre ou de cette lourde porte percée d’une trappe. Assoyez-vous sur ces bancs de granit pour observer le fourmillement de la cité en contrebas. Imprégniez-vous de l’histoire des lieux au travers de panneaux explicatifs, manipulations, films où s’incarnent les personnages de l’histoire, et maquettes pour construire ou déconstruire la Porte Saint-Michel.

Des appartements du capitaine de ville à la salle du conseil municipal

Au second étage, c’est une toute autre ambiance. Vous ne retrouverez plus l’architecture médiévale effacée par les aménagements du 19ème siècle transformant la Porte en Hôtel de ville. La salle d’honneur a laissé place à la salle du Conseil Municipal, la tour sud abrite l’ancien bureau du maire, et les boiseries recouvrent les murs de pierre.

Prenez également plaisir à découvrir et contempler les collections du musée de Guérande à l’occasion de ses expositions temporaires. Quelle qu’en soit la thématique, elles vous emmèneront à la rencontre de l’histoire d’un territoire, de ceux et de celles qui l’ont façonné.

 

Les remparts du nord au sud

Depuis le deuxième étage, vous arpenterez le chemin de ronde des remparts nord puis sud pour guetter l’arrivée des assaillants. Au nord, jusqu’à la tour Sainte-Anne, vous surplomberez la ville de part et d’autre et, au travers des mâchicoulis, vous imaginerez les anciennes douves au pied des courtines. Au sud, jusqu’à la tour Saint-Jean, vous vous abriterez d’abord derrière les créneaux, avant d’être protégé de l’ancien boulevard situé au niveau de l’actuel mail.

Ne soyez pas déçus, seul 1/3 des remparts est accessible. Le temps a fait son œuvre : fragilisés, mâchicoulis et chemins de ronde ont disparu au fil des siècles derniers. Contrairement à certaines villes, Guérande n’a pas souhaité les reconstituer afin de respecter l’authenticité de son patrimoine.

 

 

Les combles comme clou du spectacle

Profitez de la visite guidée pour accéder aux combles et vous émerveiller de sa charpente. Construite au 17ème siècle, elle offre un rare aperçu du travail des charpentiers de l’époque. Hébergeant autrefois le musée de Guérande, les combles ont depuis laissé place à un espace d’animation où visiteurs, enfants et familles peuvent participer à des ateliers.

Vous y découvrirez également l’ancien mécanisme de l’Horloge de la collégiale Saint-Aubin ou un magnifique métier à tisser, collection du musée de Guérande. D’aventure, si la météo le permet, vous apercevrez peut-être depuis les lucarnes, les marais salants de Guérande. De toute façon, les combles seront à coup sûr le clou de votre visite.